imprimer cette page

Histoire de Delson

En 1611, Champlain est venu reconnaître la région. Il a trouvé de bonnes terres grasses à potier autant pour la brique que pour bâtir. C'est ce dernier qui a nommé les rapides dans le fleuve "Le Sault Saint-Louis", en l'honneur du roi. Il a aussi donné le nom à l'île Sainte-Hélène en l'honneur de son épouse.


Maison canadienne sur la rue Martel située en bordure de la rivière La Tortue en août 1958.
Archives Ville de Delson, fonds institutionnel, Service des affaires juridiques et du greffe.


Les premiers colons longèrent la rivière La Tortue et s'établirent sur ses rives. Trois seigneuries avaient des pointes dans Delson : la Seigneurie de Laprairie, au nord ; la Seigneurie du Sault St-Louis ou des sauvages depuis la montée des Bouleaux et la Seigneurie de La Salle depuis la gare " La Tortue " jusqu'à St-Mathieu. Deux chemins bordent la rivière : la côte de la Tortue Sud (rang Saint-François-Xavier) et la côte de la Tortue Nord (rang St-Ignace qui est aujourd'hui la rue Principale). En juillet 1855, le territoire de la ville de Delson faisait partie de la municipalité du comté de Laprairie.

Après le retrait des eaux de la mer Champlain, la rivière la Tortue, en débordant, a déposé une argile rouge plus moelleuse et plus collante amenant ainsi la présence de deux matières premières qui ont permis d'établir les briqueteries à Delson. 


Vue de la gare La Tortue en regardant au sud-ouest à l'époque au niveau de la rue Principale.
Archives Ville de Delson, fonds institutionnel, Service des affaires juridiques et du greffe.

La jonction des trois chemins de fer à Delson ainsi que la proximité de l'approvisionnement en matières premières ont favorisé l'implantation de briqueteries en 1911 et en 1918. Un essor démographique s'amorça. Les personnes employées de ces compagnies se sont alors établies près de leur lieu de travail. Parmi les 80 familles qui s'y établirent, on dénombre une proportion considérable d'Italiens. Dès 1914, les briquetiers venus d'Angleterre avaient besoin d'un pasteur anglican. L'église servait de culte anglican et presbytérien. En 1924, on eut droit à une nouvelle fondation de l'église avec un sous-sol creusé, un portail, un clocher, un choeur, une sacristie et une église briquetée. Au mois d'octobre 1924, il y avait environ une centaine de personnes catholiques qui résidaient au village de Delson n'ayant pas de moyen de transport pour se rendre à la messe du dimanche, à St-Constant. Le 26 février 1921, 50 chefs de familles envoient une requête demandant s'il y avait la possibilité qu'un prêtre vienne dire la messe, le dimanche, à Delson. Le 13 juin 1925, c'est l'érection de la desserte Ste-Thérèse de l'Enfant-Jésus et le 24 septembre 1932, la desserte devient une paroisse. Le 17 octobre 2003, la paroisse de Saint-Constant est créée, regroupant ainsi les villes de Delson, Saint-Constant et Sainte-Catherine.

Église St-David
Construction en 1922.

Archives Ville de Delson,
fonds institutionnel,
Service des affaires juridiques et du greffe.

Église St-Andrews
Construction en 1924.
Archives Ville de Delson,
fonds institutionnel,
Service des affaires juridiques et du greffe.

Église Ste-Thérèse de
l'Enfant-Jésus

Construction de l'église en 1924
et du presbytère en 1948.
Archives Ville de Delson, fonds institutionnel,
Service des affaires juridiques et du greffe.

La population de Delson travaillait ou pour les chemins de fer ou pour les briqueteries. Quant aux paroisses environnantes, elles étaient essentiellement agricoles. Or, les intérêts des résidents de Delson étaient très différents de ceux de leurs voisins. Les Delsonniens se regroupaient en équipe afin de faire du sport, mot jusqu'alors inconnu.

Dès 1912, émergent différents services pour la population : le premier bureau de poste , la première succursale bancaire , l'arrivée de l'électricité , l'apparition des services de santé , la mise en place d'un service de police , etc.

Le 3 janvier 1918, une partie du territoire de la municipalité de la paroisse de Saint-Constant est devenue, par proclamation du roi Georges V, la municipalité du village de Delson. Le 23 janvier de la même année, M. J. Elzéar Cusson fut élu le premier maire. À l'origine, une ville essentiellement industrielle, Delson est en fait la contraction de la première et de la dernière syllabe de la gare de la " Delaware and Hudson Railway Junction " qui fut construite vers 1909. En 1906, ce chemin de fer, traversant à Delson, embranchait sur le Canadien National pour se rendre à la gare Bonaventure et en 1909, il embrancha sur le Pacifique Canadien pour arriver à la gare Windsor à Montréal.

Construction en 1881.
Archives Ville de Delson, fonds institutionnel, Service des affaires juridiques et du greffe.

Au début, la compagnie " National Brick Co " mettait à la disposition de la municipalité le sous-sol de son entreprise en guise de salle pour le conseil municipal. En 1924, le sous-sol a servi de chapelle de secours pendant six mois. Cet endroit a d'ailleurs servi d'école pour la population anglophone protestante. Lorsque la commission scolaire a construit une nouvelle école, l'ancienne a été transformée en nouvelle salle municipale pour les événements sociaux, les danses, les réunions de familles, les films muets accompagnés au piano, etc. En 1947, la Ville a acheté la salle de la compagnie " National Brick Co ". Par conséquent, en 1952, cet édifice fut détruit puisqu'il était délabré. Désormais, les réunions du Conseil se feront dans la bâtisse des pompes où l'on entrepose les équipements du Service des incendies .

Le 21 février 1957, la loi privée 251 érige Delson en corporation de ville agrandissant ainsi son territoire. On lui annexe des lots des municipalités des paroisses de Saint-Constant et de Laprairie. Delson désignait cette nouvelle localité détachée de la municipalité de Saint-Constant.

En janvier 1982, la ville de Delson est intégrée à la municipalité régionale de comté de Roussillon permettant ainsi à la ville de favoriser une plus grande décentralisation et de donner plus de pouvoir au niveau local et régional.

De nos jours, Delson possède différents points de service pour la population dont un hôtel de ville , un garage municipal , une caserne d'incendie , un centre sportif , un centre communautaire, etc.

Gare de Delson en 1971.
Archives Exporail, Fonds MacKay (PEN-152)

©  Ville de Delson. Tous droits réservés.